Combien de temps dure un voyage sous champignons ?

Publié le :

Combien de temps dure un voyage sous champignons ?

MushMagic jette un œil sur la durée d’un voyage sous champignons magiques et sur les facteurs qui influent sur ce voyage. Tirez le maximum de votre voyage grâce à la connaissance apportée par ce guide !

COMBIEN DE TEMPS DURE UN VOYAGE SOUS CHAMPIGNONS ?

Combien de temps dure un voyage sous champignons ? Bon. Combien mesure un bout de ficelle ? Le nombre de facteurs pouvant influencer la longueur et la durée d’un voyage sous champignons est important.

L’ESPÈCE

La quantité de psilocybine varie d’une espèce à l’autre, elles vont des taux légers aux taux puissants en proposant tout ce qui se trouve entre les deux.

DOSAGE

Étant donné que la puissance varie d’une espèce à l’autre et que les quantités diffèrent selon le poids, les doses destinées à provoquer les mêmes effets varient également. 5 grammes d’une espèce pourraient avoir les mêmes effets que 1 gramme d’une autre. Il est vraiment important de connaître la puissance (ou le taux de psilocybine) de vos champignons avant de les consommer. Les kits à champignons commercialisés par un fournisseur de renom réputé pour ses champignons devraient toujours être livrés avec une recommandation de dosage. Les champignons sauvages d’un autre côté, sont un peu plus compliqués à prévoir, et il est conseillé de commencer en douceur et de progresser tranquillement.

FRAIS VS SECS VS AFFINÉ

Les champignons frais ne sont pas aussi puissants que les champignons secs, simplement, car le pourcentage de psilocybine est plus élevé chez les champignons secs. De plus, la puissance peut varier selon la manière dont les champignons auront été séchés. Lorsqu’ils sont séchés doucement, dans un déshumidificateur par exemple, ils sont plus puissants que lorsqu’ils sont séchés sur le bord d’une fenêtre ou au sèche-cheveux.

Back to the future

COMMENT SONT-ILS CONSOMMÉS ?

Les champignons sont ingérés d’un tas de manières différentes, traditionnellement, ils sont mangés entier. Ils peuvent aussi être écrasés sous forme de poudre et parsemée sur de la nourriture, placée en capsules, ou infusée en thé. Les petits chimistes pourraient également en extraire la psilocybine pure et se débarrasser de la matière végétale.

POURQUOI LES CHAMPIGNONS NOUS FONT VOYAGER ?

Les champignons magiques contiennent de la psilocybine. Bien qu’elle ne soit pas complétement comprise, il est connu que lorsque la psilocybine est convertie au sein du corps en psilocine, elle affecte le système sérotoninergique du cerveau. Elle affecte également ce système au sein des intestins, c’est pour cela que les voyages s’accompagnent de nausées. Mais ce sont leurs effets sur le cerveau qui expliquent la consommation de champignons magiques.

De plus, la psilocybine interrompt et modifie certaines connexions cérébrales. C’est cette connectivité altérée que le consommateur perçoit comme un voyage, ce dernier variant selon la quantité consommée. Les modifications du cerveau peuvent être ressenties comme d’agréables sensations de bien-être et de positivité lorsque de petites doses sont consommées, et peuvent aller jusqu’à l’expérience d’une vie, venue d’un autre monde, extra-corporelle, sorte de vol existentielle ou d’hyper-réalité lors de la consommation de fortes doses.

À QUEL MOMENT CELA COMMENCE ?

Les champignons doivent être digérés avant que leurs effets surviennent. Ils sont absorbés au travers de l’estomac et des intestins, puis la psilocybine est convertie par le corps (métabolisé dans le foie) en psilocine. C’est là que la fête commence.

Les effets initiaux des champignons se feront ressentir 20-40 minutes après leur consommation. Ils s’annoncent avec de douces vagues d’euphories, une perception saccadée du mouvement, et de subtils changements dans les sens et la perception. Certains facteurs, comme avoir mangé ou non au préalable, peuvent retarder les effets, mais ils se feront probablement sentir quoi qu’il arrive en moins de 2 heures.

MAIS FINALEMENT, IL FAIT QUELLE TAILLE CE BOUT DE FICELLE ?

Les principaux facteurs qui influencent la durée et l’intensité d’un voyage sont l’espèce et la quantité consommée. En règle générale, un voyage dure entre 3 et 8 heures et se termine généralement intégralement après 10 à 12 heures. Certains effets secondaires directs peuvent être ressentis pendant les 24 heures suivantes, puis surviendra un sentiment général de bonheur et de bien-être pendant plusieurs semaines.

La puissance d’un champignon, ou la quantité de psilocybine consommée, est davantage liée à l’intensité du voyage qu’à sa durée. Une forte dose d’une variété puissante entraînera une expérience plus intense au cours de la même période. Les effets augmentent en intensité à mesure que les heures passent et atteignent leur paroxysme après 3 à 4 heures. À partir de ce moment, les choses commencent à s’adoucir jusqu’à ce que l’équilibre soit de nouveau atteint.

Puis il existe également le microdosage, où une petite quantité comprise entre 0,1 et 0,5 gramme est consommée une fois tous les 3 à 4 jours. Avec de telles doses, personne ne vit de voyage complet. Cette pratique devient de plus en plus populaire et il existe de nombreux rapports sur les bienfaits du microdosage, tels qu’une créativité accrue, et une sensation de bien-être et une connexion avec soi-même et les autres plus importantes.

Voici un guide général utilisant à partir de champignons séchés Psilocybe cubensis :

  • 0,1–0,5 g de champignons séchés ≙ ~ 0,6–3,0 mg de psilocybine = microdose
  • 1,0 g de champignons séchés ≙ ~ 6,0 mg de psilocybine = 6 heures ; très doux
  • 1,5 g de champignons séchés ≙ ~ 9,0 mg de psilocybine = 7 heures ; doux
  • 3,0 g de champignons séchés ≙ ~ 18,0 mg de psilocybine = 7,5 heures ; intensité moyenne
  • 5,0 g de champignons séchés ≙ ~ 30,0 mg de psilocybine = 8 heures ; forte intensité

Truffle trip

QUELS SONT LES EFFETS DES CHAMPIGNONS ?

Une fois de plus, tout dépend de la puissance des champignons et de la quantité consommée. D’un côté se trouve microdosage. On ne le considère pas vraiment comme un voyage, mais plutôt comme un moyen d’améliorer sa créativité et son humeur.

Pour commencer avec une dose faible, voici les effets du voyage :

  • Peau moite et transpiration
  • Nausée légère
  • Changements visuels durant lesquels les couleurs sont plus intenses et semblent briller ; les surfaces semblent bouger et se déformer ; l’environnement général semble plus aigu et mieux défini
  • Dysfonctionnement de la mémoire à court terme caractérisé par une perte de flux de pensée et une propension à la distraction
  • Déformations sonores
  • Créativité accrue
  • Euphorie, relaxation et exaltation générale
  • Rire incontrôlable

Avec de plus grosses doses, les mêmes effets peuvent être attendus, mais à l’apogée du voyage, une magnification de certaines choses survient et cela peut inclure :

  • Une dilatation temporelle ou déconnexion totale du temps
  • Des distorsions visuelles plus profondes ; les objets peuvent apparaître déformés ou courbés ; les surfaces lisses peuvent sembler couler et tourbillonner comme un liquide ou prendre des formes kaléidoscopiques
  • Entendre les couleurs et voir les sons aussi appelé « synesthésie »
  • Déconnexion de la réalité - légère ou sévère
  • Perte de l’ego, où la limite entre l’observateur et l’observé se dissout
  • Expériences extra-corporelle et connexion avec le Logos
  • Hallucinations totales, les objets peuvent se mettre à parler, une déconnexion avec le monde « réel » peut se produire

Selon les individus et leur expérience, ces effets peuvent être, bien accueillis et faire briller le voyage. Mais ils peuvent aussi provoquer des sensations de paranoïa, de peur, de panique, d’anxiété et créer le terrain fertile à un « bad trip ».

Timewarp

UNE DERNIÈRE NOTE SUR LES PSYCHÉDÉLIQUES

Les substances naturelles telles que les champignons magiques, la DMT sous la forme d’ayahuasca ou de ses analogues, la mescaline, et bien d’autres psychédéliques naturelles sont consommés par les humains depuis des milliers d’années, voire des dizaines de milliers d’années. Les peintures néolithiques laissent à supposer la consommation de champignons hallucinogènes par leurs auteurs, et un nombre incalculable de peuples aborigènes consomment des psychédéliques en guise de sacrements. L’ère moderne de la chimie vient ajouter le LSD et la MDMA à ce festin psychédélique. Chacun peut à sa manière apporter de profondes réalisations concernant la condition humaine, la manière dont nous évoluons les uns avec les autres, sur la nature, et sur l’univers dans son ensemble.

Ils peuvent aussi se montrer dangereux s’ils ne sont pas respectés. Un trip-sitter sobre est toujours recommandé au cas où les choses tourneraient au vinaigre. Le set et setting jouent aussi un rôle important dans la qualité de l’expérience, et être dans un état d’esprit positif peut permettre de laisser les bad trips sur le bas-côté. Les personnes ayant une prédisposition pour la schizophrénie ou autres troubles mentaux ne devraient ABSOLUMENT PAS consommer de psychédéliques.

Le monde psychédélique est aussi fascinant qu’amusant et profond, c’est un lieu de jeu ou l’on apprend beaucoup de choses sur soi-même. Explorez et jouez en toute sécurité, et surtout, soyez certains de ce que vous consommez.