Comment bien sécher vos champignons

Publié le :

Comment bien sécher vos champignons

Les champignons sont plus puissants lorsqu’ils sont bien séchés. Découvrez comment bien les sécher pour des effets psychédéliques accentués et une conservation sans prise de tête avec Mush Magic.

COMMENT BIEN SÉCHER SES CHAMPIGNONS

Maintenant que vous avez enfin terminé votre culture de champignons pour obtenir une belle fournée magique, l’heure est venue de les sécher. Les champignons séchés sont bien plus puissants que les frais, ce qui les rend à fortiori, plus intéressants.

De plus, lorsqu’ils sont secs, ils sont bien plus versatiles. Ils peuvent être moulus et utilisés dans de nombreuses choses, comme être mis dans des gélules ou trempés dans de l’alcool pour faire des liqueurs ou des cristaux. Les champignons bien desséchés ont une durée de vie extrêmement longue, en particulier lorsqu’ils sont congelés. Par conséquent, les sécher correctement permettra d’en tirer le meilleur parti.

Les champignons séchés conservent plus d’alcaloïdes, ce qui vous prouvera qu’une attention toute particulière pendant le séchage vous récompensera au-delà de ce que vous auriez pu imaginer. Le séchage à l’air n’est que la première étape pour les rendre croustillants à souhait. Cette méthode ne fonctionne qu’un certain moment, étant donné que l’humidité relative va dicter à quel point les champignons sècheront. Pour les rendre bien croustillants et durs comme de la pierre, à tel point que les tiges se craqueront au lieu de se briser, il vous faudra quelques étapes supplémentaires. Comme règle générale, n’essayez jamais de les sécher dans un four ou à l’aide d’un sèche-cheveux. Leurs composés chimiques se décomposeront et ils deviendraient moins puissants.

TOUT D’ABORD – RÉCOLTEZ AU BON MOMENT

Récolter au bon moment vous garantit des champis d’une puissance accrue. La récolte idéale se fait juste avant ou juste après que le voile ne se brise. Les chapeaux auront une couleur assez claire et une forme toujours conique. Les branchies seront toujours pâles étant donné que la sporulation doit encore se déclencher.

Réprimez votre envie de les déraciner directement par la boule racinaire puisque cette plaie ouverte laissée dans le substrat est une véritable ouverture à la contamination. Lorsque vous allez faire plusieurs rinçages, un pain de culture est très important. Utilisez une paire de ciseaux ou un couteau bien affûté qui a été stérilisé sur une flamme et nettoyé avec de l’alcool. Puis, découpez délicatement la tige au niveau du bulbe racinaire.

LE PRÉ-SÉCHAGE

Les champignons sont composés d’eau à 95 % et commencent à sécher assez rapidement. Juste après la récolte, deux choses peuvent être faites. Placez-les sur une assiette propre couverte d’un torchon sombre, et laissez-les sur un bord de fenêtre au soleil. Ou, placez-les sur une assiette propre en face d’un ventilateur qui souffle doucement son air. Les champignons vont se flétrir et deviendront racornis et caoutchouteux en quelques heures. L’heure est venue de les sécher complètement maintenant.

SI VOUS AVEZ UN FRIGIDAIRE SUPPLÉMENTAIRE

La méthode idéale, c’est de les sécher dans un réfrigérateur sans gel (déshumidifié). L’humidité est à quasi zéro et la moisissure éliminée tandis que vos champignons sèchent doucement et uniformément. Cela prend beaucoup de temps et tout le monde n’a pas un frigidaire sans gel à disposition. Mais les résultats sont incroyables, et le frigidaire peut être customisé avec des bacs de rangements spécialement dédiés aux champignons.

DÉSHYDRATER OU NON, TELLE EST LA QUESTION

Une autre méthode appréciée des cultivateurs et qui est bien plus accessible, est d’employer des dessiccateurs (déshydratants) comme le gel de silice. Les dessiccateurs se trouvent facilement dans des boutiques vendant des produits scientifiques ou chimiques, ou vous pouvez faire le vôtre. Ils peuvent être réutilisés plus tard de multiple fois, et ainsi devenir très rentables sur la durée. Les dessiccateurs sèchent non seulement les champignons, mais vous pouvez les utiliser de nouveau pour éviter toute forme d’invasion de moisissure sur votre lieu de conservation. Si vous êtes un fan de psilocybine et que vous faites fréquemment sécher des champignons, ces dessiccateurs seront bien pratiques.

FAIRE SON PROPRE DESSICCATEUR

Vous aurez besoin de plusieurs éléments trouvables facilement dans votre maison :

  • Une plaque de cuisson
  • Un marteau
  • Des sels d’Epsom
  • Un conteneur scellé et résistant à l’humidité, de préférence en verre

INSTRUCTIONS

  1. Chauffez le four à 250 °C.
  2. Étalez les sels d’Epsom uniformément sur la plaque de cuisson.
  3. Placez au four et laissez au moins deux heures.
  4. Soyez vigilant, car toute la plaque est maintenant très chaude. Retirez le plateau du four. Agissez rapidement tant que c’est chaud, car les sels vont absorber l’humidité de l’atmosphère dès qu’ils refroidissent. Vous remarquerez que les sels d’Epsom se sont solidifiés pour former un bloc.
  5. À l’aide du marteau, pulvérisez le bloc en poudre.
  6. Mettez rapidement les sels d’Epsom dans le conteneur et fermez bien.


desiccant

COMMENT UTILISER DES DESSICCATEURS POUR SÉCHER DES CHAMPIGNONS

Ce processus doit être exécuté rapidement afin que le dessiccateur n’absorbe pas trop d’humidité dans l’atmosphère. C’est le même que pour les sels d’Epsom et le gel de silice.

Ce dont vous aurez besoin :

  • Le dessiccateur de votre choix
  • De l’essuie-tout
  • Un grand récipient en plastique avec un couvercle
  • Tamis de séchage en métal (il doit pouvoir contenir les champignons, laisser l’air circuler et se plier facilement à la main. Les grilles de refroidissement pour gâteaux métalliques ou à tamis fins fonctionnent bien).

INSTRUCTIONS

  1. Si vous utilisez un tamis générique, pliez les bords pour obtenir un support suffisamment haut pour empêcher les champignons de toucher la couche de dessiccateur/d’essuie-tout. Les plaques à gâteaux auront leurs propres petits pieds en métal.
  2. Étalez le dessiccateur uniformément sur le fond du récipient en plastique sur au moins 3 cm d’épaisseur.
  3. Couvrez le dessiccateur d’une couche d’essuie-tout.
  4. Placez le support de séchage de votre choix (avec les champignons) sur la couche d’essuie-tout.
  5. Placez le couvercle sur le récipient en vous assurant qu’il est bien hermétique.
  6. Soyez patient. Jetez un œil après 3 jours.
  7. Le séchage est terminé lorsque les têtes sont sèches/croustillantes et que les tiges se cassent facilement.

Les déshydratants sont réutilisables à l’infini. Répétez simplement le processus de séchage au four décrit ci-dessus et conservez-les dans un récipient hermétique jusqu’à ce que vous soyez prêt à recommencer.

CONSERVATION

Maintenant que vos champis sont secs, il est temps de les conserver quelque part. Il n’existe pas de solution miracle à cela. L’idée, c’est de les garder dans un endroit frais et sans moisissure. Comme pour toutes les matières végétales, la moisissure peut causer un pourrissement, et on veut éviter cela à tout prix.

  • Conservez vos champignons dans des récipients pré-dosés est une bonne idée. Ainsi, vous ne serez pas en train d’ouvrir et fermer constamment votre récipient où de la perfide moisissure pourrait entrer à la moindre occasion.
  • Placez des doses mesurées dans de petits sachets, puis placez ces sachets dans une jarre contenant un déshydratant. Cette jarre doit être dans un endroit sombre et frais ou dans le frigidaire.
  • Placez les petits sachets pré-mesurés dans un sac encore plus large et mettez-le tout dans un congélateur.
  • Faites une extraction de psilocybine avec de l’alcool pour obtenir des cristaux ou une liqueur. Ainsi, nul besoin de se soucier de la matière organique. Les liqueurs et les cristaux sont littéralement éternels.

Chocolate Mushroom

CHOCOLATS

Tant que vous les gardez bien loin des endroits où les enfants pourraient les trouver, les chocolats aux champignons sont un bon moyen de cacher votre réserve de champignons de la vue de tous. Le processus est facile et le résultat est délicieux. Le rapport entre la poussière de champis et le chocolat dépend de vous. Un bac à glaçons standard peut contenir 15 grammes de chocolat par bloc à glaçon. Un bloc de chocolat ordinaire pèse environ 200 grammes, ce qui vous permettra de remplir parfaitement tout un plateau. Disons deux morceaux par trip pour 5 grammes de champignons. C’est 35 grammes de champignon par bloc de chocolat.

Ce dont vous aurez besoin :

INGRÉDIENTS

  • Un peu de poudre de champignon
  • Du chocolat

MATÉRIEL

  • Une casserole
  • Un bol en métal ou en céramique plus grand que la casserole (le bol sera posé dans la casserole pour faire un bain-marie)
  • Des mitaines/maniques pour le four ou un torchon
  • Un bac à glaçons ou des moules en silicone pour chocolats
  • Une spatule

INSTRUCTIONS

  1. Remplissez la casserole avec de l’eau, mais pas trop afin que vous puissiez toucher le fond du bol.
  2. Portez l’eau à ébullition.
  3. Cassez le chocolat, placez-le dans le bol et laissez fondre. Inutile de le mélanger.
  4. Éteignez le feu et retirez le bol. Utilisez des gants de cuisine ou un torchon, le bol sera très chaud.
  5. À l’aide de la spatule, incorporez la poussière de champignons.
  6. Remplissez votre moule choisi avec le mélange poudre de champignons-chocolat.
  7. Faites refroidir jusqu’à ce qu’ils se durcissent.
  8. Placez les chocolats au congélateur.

Le cacao dans le chocolat est légèrement acide et aura une incidence sur la façon dont le trip commence. Cela va aller plus vite, mais sa durée sera plus courte.

Pour le myco-agriculteur maison, le séchage des champignons est un art qui doit être perfectionné. La maîtrise de la dessiccation et du stockage à long terme garantira que les clés des portes de la perception seront toujours prêtes à être utilisées pour vous faire découvrir de nouveaux mondes.